Pratique photo

 Les avions
 
 

Super-Constellation - Prise de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION

Le printemps et l'été offrent la possibilité d'assister à de nombreux meetings aériens, civils et militaires. Le reflex numérique permet non seulement de multiplier les essais mais aussi d'obtenir facilement de beaux clichés grâce au facteur de recadrage des capteurs (x 1.5 chez Nikon et Pentax, x 1.6 Canon modèles amateurs,  x 1.7 Sigma et x 2 Olympus) qui permet d'utiliser des zooms téléobjectifs de prix abordable, tels les modèles 70-300 qui vont couvrir un champ de 450 à 600 mm selon les boitiers numériques.

Les quelques vues de cette page ont été prises lors du rassemblement 2004 de la Ferté Allais, où chaque année se produisent avions anciens et modernes. Les focales utilisées  avec des optiques professionnelles donnent une idée des distances, puisque j'ai opéré avec un zoom 70-200 VR "doublé" sur le D70, à main levée, (soit un cadrage équivalent 600 mm à "fond de range") tandis que mon ami Orion opérait avec un 600 mm sur pied (cadrage équivalent 900 mm).

Quand l'éclairage est bon, nul besoin de sensibilités très rapides, les meilleures vues ont été réalisées à 200 iso. La vitesse de déclenchement est par contre un compromis assez délicat à trouver, il convient de figer le mouvement des avions qui viennent de face ou qui s'éloignent, alors que l'on peut descendre les vitesses en prises de vues latérales (filé).

Il faut considérer en effet comme on le verra dans les exemples qui suivent qu'il existe un compromis entre la netteté attendue de l'avion lui-même et l'effet "de vitesse" suggéré par le mouvement des hélices ou voilures tournantes: on peut retenir qu'un avion à hélice doit s'exposer au 1/250 ème de seconde environ, et que le rotor de l'hélicoptère sera bien rendu autour de 1/125 ème de seconde.
 
 
 

JMS

 

Super-Constellation - Prise de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION
 


 
 
 

Super-Constellation - Prise de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION

AVIONS A HELICES









Les avions à hélice sont nettement plus délicats à photographier que les avions à réaction, mais cette catégorie est très présente dans les présentations de modèles anciens ou dans les présentations de voltige et d'acrobatie. Certes, ils volent souvent moins vite, mais, normes de sécurité obligent, pas moins haut. Il convient d'être attentif au compromis vitesse-diaph pour garder une netteté convaincante sur le sujet principal sans pour autant avoir des hélices "trop figées" ce qui diminue l'impression de mouvement. A cet exercice, on observera que mon ami Orion qui fait de la photographie d'avions...à longueur d'années...pour des revues spécialisées, réussit mieux que moi, notamment sur le beau Loockeed tout chromé ! Mais bien entendu ce choix de réduire la vitesse d'obturation, à de telles focales, entraîne plus de "loupés"...ce qui ne coûte pas cher en numérique.
 
 



 

Prises de vue Nikon D70 zoom 70-200 VR TC20E (c) JMS









(recadrage en post traitement) (c) JMS
 
 

Prises de vue Nikon D70 zoom 70-200 VR TC20E (c) JMS


Prise de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION










Prise de vue Nikon D70 zoom 70-200 VR TC20E (c) JMS



 
 
 
 
 
 
 

Prise de vue Nikon D70 zoom 70-200 VR TC20E (c) JMS
 
 

Prise de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION











Prise de vue Nikon D70 zoom 70-200 VR TC20E (c) JMS













AVIONS A TURBOREACTEURS









Les avions à réaction sont souvent moins spectaculaires que les avions à hélice, et plus facile à figer avec des vitesses d'obturation élevées ! Cependant, leur passage est souvent plus rapide et ils nécessitent des autofocus de course...ou la technique du suivi en déclenchement par courtes séquences notamment latérales. On note à partir des images d'Orion qu'il est possible au cours des évolutions de meeting de les prendre sous divers angles et de jouer avec la lumière...soleil de face, latéral ou contre jour.
 
 


 
 

Dassault Falcon - Prises de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION



 
 
 
 
 
 
 


 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 











 
 


 
 

Dassault Falcon - Prises de vue Nikon D2h au 600 mm (c) ORION
 
 

MEETING AERIEN...
 
 
 


 

Nikon D100, 70-200 VR + TC 14 E










Le 20 juillet 2003 s'est tenu à Melun Villaroche un meeting aérien gratuit, réunissant des avions anciens...et les patrouilles acrobatiques Breitling...et de France ! Pour les images de cette page, j'ai utilisé mon D100 avec le, 70-200 VR 2.8 et multiplicateur 1.4, en général à 400 iso en JPG. Certaines images doivent malgré tout être recadrées, les avions volent souvent assez loin du sol.

Le temps était assez gris et variable, d'où le risque de ciel blanc. Cependant, une exposition correcte pour le ciel risque de donner des effets de silhouette avec des avions noirs, d'où la méthode que je vous recommande: mode de mesure en pondération centrale quand les avions ne sont pas trop loin...et ...surexposition entre 0.7 et 1.3 IL . Un contrôle fréquent des vues permet de voir le rendu général, quelques ciels brûlés par endroit sont un moindre défaut que des avions sans aucun détail...
 
 


 



 
 


 
 


 



 


 



 
 












 
 

 



 
 


 
 












 
 



 
 












 
 
 



Patrouille de France
 
 
 


 

Nikon D100, 600 AFS










Le 20 juillet 2003, à Melun, au moment du show de la Patrouille de France, qui vole sur Alphajet, j'ai eu la chance de rencontrer un correspondant et ami de Pictchallenge, et grâce à lui pouvoir opérer au 600 mm AFS...monté sur le pied solide qui s'imposait. De ce fait, beaucoup d'images (dont celle qui termine la page) sont plein cadre...il y a eu pas mal de déchet, ce qui ne compte guère en numérique.

Par contre, le D100 n'a pas une cadence moteur suffisante pour immortaliser les passages rapides les plus spectaculaires, ce qui est dommage car en mode dynamique l'autofocus décroche extrèment rarement.

Un soleil timide s'est montré vers la fin de la soirée, avec du ciel bleu, et j'ai exposé cette série à +0.7 IL en mesure pondérée centrale.
 
 


 
 



 
 


 



 



 
 












 
 
 



 



 



 
 












 


 


 
 







 

retour à l'index technique pratique
 

retour à l'index général
 
 
 
 
 

Vous trouverez des conseils liés au numérique dans le
livre de JMS et des correspondants PICTCHALLENGE
 
 


 



 

PICTCHALLENGE est un site créé par Jean-Marie SEPULCHRE
copyright www.pictchallenge.com